Trouver son alternance : témoignage d’une étudiante

Trouver son alternance : témoignage d'une étudiante, motivation, cv, entretient
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

« As-tu appelé cette entreprise ?
Et celle-ci, tu leur as envoyé un mail ?
Tu as retouché ton CV un peu ?
Il faut qu’il se distingue… »

Quel étudiant, après obtention de son diplôme, n’a pas déjà une fois entendu ce genre de phrase de la part de ses parents, ses amis ou de son entourage ?

L’entrée dans la vie active, peu importe l’âge à laquelle elle s’effectue, est une phase de remise en question longue et difficile. Nous qui sommes habitués à répondre aux questions et exercices de nos professeurs de collèges et lycées, nous nous retrouvons dans un monde sans merci, cru, et où chaque entreprise a ses propres règles et exigences. Nous tentons de suivre cette même méthode que tous ont utilisé avant nous : se vendre sur une feuille de papier ou un document numérique, en espérant sortir du lot des millions d’autres personnes qui ont fait de même.

Après avoir moi-même expérimenté, à plusieurs reprises, ce processus de recherches intensives et sans fin, je tenais à utiliser les réseaux sociaux et le blog de l’Agence M COM pour partager mon expérience, revenir sur mes échecs et sur ce que j’ai pu en tirer et, je l’espère, donner du courage à tous ceux qui sont, aujourd’hui comme demain, dans cette phase d’entrée dans la vie active. Je tiens à remercier sincèrement mes responsables : Justine Cordoliani & Nassim Maresni, pour la confiance qu’ils m’ont accordé pour rédiger cet article et pour celle qu’ils m’accordent au quotidien.

Qui suis-je ?

Si vous aimez lire les articles sur notre blog, vous avez déjà pu en voir passer quelques-uns écrits par mes soins portant sur l’identité visuelle ou bien les nouvelles technologies comme la réalité virtuelle.

Je m’appelle Camille, et je suis actuellement en alternance au sein de l’Agence M COM de Marseille, dans le cadre de mon Master en Design graphique et communication multimédias.

Avec un nom de formation comme celui-là, il est déjà difficile de se vendre sur un CV, car ¾ des recruteurs ne l’auront pas lu jusqu’à la fin.
J’ai eu la chance d’intégrer ce programme fin 2019 afin de pousser ma formation et ma spécialisation dans ce domaine. Or, dès l’inscription dans cette nouvelle école, un point me stressa rapidement : l’alternance obligatoire dans mon cursus.

Il me fallait donc réussir à convaincre une entreprise, de me recruter moi plutôt qu’une autre, pour un contrat d’un ou deux ans dans leur équipe de création… Moi qui sortais tout juste des bancs de l’école et d’un petit BTS et qui n’avait jamais été réellement confrontée au monde du travail

Faire un CV et se démarquer auprès des recruteurs

Première étape : Apprendre à me mettre en avant (le CV)

Loin de moi l’idée de tenir de longs discours pour vendre mes qualités à quiconque voudrait l’entendre. Et pourtant… Il m’eut fallu m’atteler à une tâche qui semblait presque plus… Ardue (?), que de se vendre oralement : constituer un curriculum vitae me reflétant.

Dans le monde dans lequel j’évolue – la création et la communication -, se démarquer n’était pas une chose facile. De temps en temps on pouvait voir passer des CVs originaux et qui marquaient l’attention. Mais il s’agissait d’un essai parmi des milliers.

Un CV est quelque chose qui met en avant des données précises, des qualités qui font de vous qui vous êtes. Grosso modo, il s’agit d’une mini vitrine de votre personne ne mettant en avant que la partie immergée de l’iceberg.

La chose qui vous distingue de vos concurrents est bien souvent l’aspect de ce CV. Est-ce qu’il sort du lot ? Est-ce qu’en le voyant, la personne va se le remémorer ?
Sur ce point, et se basant sur mon expérience personnelle uniquement, je ne saurais que vous conseiller de ne pas écouter ce que vos professeurs vous conseillent comme mise en page/couleurs ou encore, comme aspect global.

Un CV est quelque chose qui vous reflète vous et il doit vous ressembler.

Je me souviens que le mien était plutôt basique, avec un peu de couleur et une jolie typographie ci et là, mais il ne sortait pas des modèles préconçus que l’on peut retrouver sur Pinterest ou sur Behance. J’avais très peur de pousser la porte de l’originalité, car ce n’était pas ce que l’on m’avait appris à l’école.

C’est uniquement grâce au recul que j’ai acquis lors de ces recherches que je me permets de vous donner les conseils suivants :
  • Vous adorez le metal hard core et le bleu ? Alors lâchez-vous sur la police d’écriture et, pourquoi pas, construisez-le sur un fond noir.
  • Vous êtes plutôt Barbie girl adorant les paillettes ? Allez-y à fond et créez votre CV sur une boîte en carton type emballage de Barbie et envoyez-le tel quel.

Selon le domaine dans lequel vous travaillez, cette originalité peut faire votre différence, en bien comme en mal. Mais souvenez-vous d’une chose ; au moins les recruteurs auront vu votre CV et s’en souviendront.

Agence M COM MArseille Trouver Alternance Temoignage Etudiant Entretien

Deuxième étape : Porter de l’intérêt à l’entreprise où je postule

Combien d’étudiants envoient en masse le même CV, la même lettre de motivation, à des dizaines ou centaines d’entreprises, sans prendre le temps de se renseigner sur son activité ?
C’est quelque chose qu’il vous faudra absolument éviter lors de vos recherches.

Vous êtes un créatif et vous recherchez une agence de communication ? Allez jeter un coup d’œil aux travaux de cette agence et citez-les dans votre mail, votre lettre de motivation ou lors de votre entretien. Expliquez ce qui vous a parlé ou déplu et soyez ouvert au débat, qui sait ?

Je ne pense pas trop m’avancer lorsque je dis que, si je me mettais à la place d’un recruteur, je serais ravie qu’un œil nouveau et jeune vienne me parler de mes projets et y témoigne de l’intérêt. De plus, n’espérez pas qu’une entreprise consacre du temps à votre book si vous n’en consacrez pas au sien.

C’est là-dedans que se trouve le réel intérêt d’une lettre de motivation. Vous serez amené, non seulement, à parler de vous, mais également à parler de cette boîte, pourquoi elle plutôt qu’une autre ?
J’ai bien conscience que ce type de démarches demande énormément de temps et d’implication. Moi-même je passais 7 à 8 heures par jour durant mes vacances d’été afin de personnaliser chaque lettre et m’intéresser à chaque entreprise chez qui je postulais.

Il n’est bien sûr pas facile de continuer à s’intéresser à des entreprises et à leur montrer de l’intérêt, lorsque l’on a essuyé des dizaines de refus jusqu’alors. Mais n’abandonnez pas !

Là aussi, je me permets d’attirer votre attention sur un point précis, qui m’a énormément aidé lors de ma recherche : un « non » n’est pas un échec.

Une entreprise qui vous plaisait vous a envoyé cette belle réponse automatique terminant par la négative ? Pas de panique, tout ne s’arrête pas là. Vous pouvez profiter de cette opportunité pour relancer la personne qui vous a répondu en la remerciant pour sa réponse et en continuant avec les questions suivantes :

  • Que pensez-vous de mon CV ? Que faudrait-il lui apporter selon vous ?
  • Qu’avez-vous retenu de ma lettre de motivation ? Voyez-vous des axes d’amélioration ?

Agence M COM Marseille trouver une alternance témoignage d'une étudiante motivation

Petit point bonus, si vous obtenez des remarques et réponses à vos questions, vous pourrez être sûr que l’entreprise a bien consulté votre CV, ce qui n’était pas forcément le cas initialement. C’est quelque chose qui m’a été dit lors d’un échange à la suite de cette question avec une entreprise.

Outre la démarche de recherche, « porter de l’intérêt là où je postule » revient à faire des recherches sur cette entreprise. Visiter son site Internet, voir s’ils ont des réseaux sociaux, quel ton ils utilisent pour communiquer.
Je me souviens avoir effectué cette recherche avant de passer mon entretien chez M COM, et d’avoir été assez déroutée car peu de contenu existait réellement. Je savais qu’il s’agissait d’une jeune start up, mais je ne trouvais nulle part un site ou un Facebook. Et pourtant !

Troisième étape : Oser prendre la parole

Ca y est, vous avez décroché un entretien dans cette entreprise qui vous fait de l’œil. Préalablement vous vous serez renseigné au mieux sur leur organisation, leurs projets en cours et leurs valeurs…

Les entretiens sont certainement les parties les plus fatidiques d’une recherche d’emploi, car elles sonnent comme un semblant d’aboutissement. Pour ma part ce sont à la fois les moments que j’attendais impatiemment et que je redoutais. Comment va être la personne ? Que va-t-elle penser de moi ? Dois-je rester naturelle ou professionnelle ?

Ces moments d’échanges évoluent de plus en plus avec le temps et – j’annonce cela plutôt comme une expérience personnelle qu’une vérité générale – ils ont bien plus pour but d’apprendre à vous connaître, en tant que personne, plutôt qu’à vous donner à nouveau l’opportunité de vendre vos diplômes. Un employeur qui a retenu votre CV d’une façon ou d’une autre n’attend pas que vous recrachiez bêtement ce que vous avez déjà écrit sur ce bout papier. Il attend de vous à la fois honnêteté et motivation. C’est lors de cet échange que se démarquent des points qui vont appuyer son intérêt pour vous, des valeurs communes ou des goûts musicaux similaires par exemple.

Ne soyez pas un robot qui expose ses acquis : restez le plus sincère possible.

Personnellement, je pense que de passer un maximum d’entretiens avec des recruteurs différents vous forgera une expérience de l’échange et du relationnel bonne à prendre. Bien qu’ils n’aboutissent pas forcément, ils vous donneront l’opportunité d’être confronté plusieurs fois à des questions similaires, et vous permettrons de parler de vous.

De plus, certains entretiens restent mémorables tellement ils se passent naturellement. Je garde encore d’excellents souvenir de celui que j’ai passé chez M COM. Il m’a largement aidé à prendre confiance en moi pour les recherches que j’ai continué à effectuer, en attendant une réponse de la part de l’entreprise.
Savoir rebondir sur un échange professionnel et analyser immédiatement ce qui a été bon ou moins bon est un vrai plus.

Astuce : Si vous avez de la famille ou des proches à qui raconter comment s’est passé votre entretien en détails, vous pourrez, en parlant, plus facilement prendre conscience de ce qu’il y a a améliorer dans vos futurs échanges.

Astuce² : Un petit plus pour apprendre à prendre la parole en public via un témoignage touchant.

Agence-M-COM-Marseille-Trouver-Alternance-Temoignage-Etudiant-Entretien-Recherche

Où chercher et comment faire ?

Il existe aujourd’hui un grand nombre de sites d’emplois, proposant stages, alternances et premiers postes. Cela facilite grandement la recherche mais automatise certaines tâches qui ne devraient pas l’être.

Personnellement j’ai d’abord effectué mes recherches d’alternance grâce aux différentes offres relayées par mon école et ma tutrice. Elle m’a été d’un grand soutien car je faisais des points avec elle à chaque fin de semaine afin d’avoir un compte rendu de mon avancée.

Deuxièmement, j’ai beaucoup utilisé la catégorie « Offre d’emploi » de LinkedIn, le réseau social professionnel par excellence. Je me suis assurée d’avoir un profil riche et à mon image avant toute chose. J’en ai également profité pour trier à minima mon profil Facebook et lui donner un aspect légèrement plus sérieux, tout en restant moi-même, pour la simple et bonne raison que certains recruteurs peuvent aller jeter un coup d’œil à vos différents réseaux sociaux. Après tout, vous allez potentiellement faire partie de leur entreprise et véhiculer son image. Combien de noms de marques ont été salis à cause d’actions isolées de leurs employés ? Je pense notamment à cet épisode malencontreux d’employés du groupe Super U.

En dehors de LinkedIn, j’utilisais des sites comme Indeed ou MétéoJobs, avec parcimonie. Pour être honnête, je regardais les annonces intéressantes et contactais les recruteurs par mail ou par téléphone sans passer par ces plateformes, toujours en me renseignant préalablement sur l’entreprise.

Parfois, je cherchais simplement sur Google les entreprises de la région qui pouvaient m’intéresser et j’y allais, comme on dit, « au culot ». Vous ne recrutez pas ? Et bien vous avez certainement besoin de moi quand même ! Les candidatures spontanées, personnalisées et intéressées peuvent faire mouche.

À ne pas négliger !

L’alternance, c’est comment ?

Pour parler un peu plus de mon expérience en tant qu’étudiante, je résumerais mon alternance en trois mots : formateur, inspirant et enrichissant.

  • Formateur ; car l’entrée dans la vie active te force à apprendre de nouveaux codes et pratiques que dont on ne te parle pas à l’école. Tu rencontres pleins de gens différents, issus de milieux différents et chaque jour tu pourras quitter le bureau en ayant appris une nouvelle chose. Tu apprends également à t’organiser et prioriser tes tâches, puisque tu partages ton temps entre le travail et l’école et que les deux sont importants.

  • Inspirant ; surtout dans mon domaine et dans celui de la communication en général, car les expériences client ou les problématiques rencontrées en cours sont réelles dans mon travail. Parfois un aspect théorique soulevé par un client n’est pas quelque chose sur lequel je me focus dans mes travaux d’école et, grâce à ce rythme d’alternance, je peux faire un parallèle enrichissant entre les deux.

  Enfin, enrichissant ; car on gagne de l’argent ! 🤣 Non, plus sérieusement. L’alternance, humainement parlant, nous pousse à oublier ou plutôt adapté ce que l’on a appris jusqu’ici. Elle pousse à une constante remise en question bénéfique autant dans la vie professionnelle que personnelle. Cela apporte des responsabilités mais aussi des opportunités.

Agence-M-COM-Marseille-Trouver-Alternance-Temoignage-Etudiant-Photo-Equipe

Pour conclure

Je recommande à quiconque en a la possibilité de se lancer dans l’alternance avant d’entrer vivement dans la vie active, pour les différentes raisons citées plus haut. Moi-même j’ai la chance d’évoluer dans une équipe soudée et vraiment dynamique. Découvrez-nous ici ! 

J’espère aussi avoir apporté un témoignage sincère et utile pour toutes celles et ceux qui sont, aujourd’hui comme demain, en recherche de leur premier emploi, alternance ou stage. N’oubliez pas que je ne me base que sur des expériences personnelles. 

Ne lâchez jamais rien et n’abandonnez pas !
Donnez-vous les moyens de trouver, comme moi, le job de vos rêves !

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Restez informé de toutes les actus du web et promis, on ne vous spamme pas !

Partagez cet article avec qui vous voulez !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avoir un site internet seul

Avoir une solution complète
pour un maximum de visibilité

création de site internet vitrine

Que souhaitez-vous faire ?

Vendez vos produits sur internet

Donnez de la visibilité à votre entreprise

création de site internet

Quel type de site internet souhaitez-vous créer ?