L’impact des réseaux sociaux sur notre santé mentale

Agence M COM Marseille création de sites internet L'impact des réseaux sociaux sur notre santé mentale
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Dans la vie on a toujours le choix. Aimer ou détester, assumer ou fuir, avouer ou mentir, être soi-même ou faire semblant. Nelson Mandela

Constat sur les réseaux sociaux aujourd’hui :

Les Réseaux sociaux : Quelques chiffres clés

Dans nos sociétés modernes, la communication digitale et les réseaux sociaux jouent un rôle prépondérant. Qu’ils soient réservés aux professionnels ou ouverts à tous, ils occupent une place de plus en plus importante dans nos vies.
Prenons le cas de Facebook : avec des millions d’adeptes, le réseau compterait plus de 2.13 milliards d’usagers mensuels, et s’impose comme un outil de communication sans précédent.

Selon des chiffres publiés par We Are Social et Hootsuite en 2019, où nous étions 7,6 milliards sur terre :
Il y avait 4.2 milliards d’internautes (soit 55% de la population)
3.4 milliards d’utilisateurs des réseaux sociaux
3.2 milliards d’utilisateurs des réseaux sociaux sur mobile

Malgré le nombre d’internautes qui ne cesse d’augmenter, certains réseaux connaissent un déclin de leurs audiences, notamment Facebook auprès de sa jeune communauté. Les jeunes utilisateurs se font de plus en plus rares.
Aujourd’hui, plus de 9 utilisateurs sur 10 accèdent aux réseaux sociaux via leur mobile (Cf les chiffres au-dessus).

L’importance des réseaux sociaux pour les marques : 

Sans évoquer l’impact qu’ils ont sur notre vie privée, ils permettent une visibilité et amènent une e-reputation qui en font des outils révolutionnaires en marketing.

Selon Effilab « 93 % des publicitaires font appel à la publicité Facebook, notamment pour fidéliser leurs clients, et transformer un plus grand nombre de prospects. Et 41 % des utilisateurs de Twitter auraient acheté un produit dans les 30 jours suivants le visionnage d’une pub sur la plate-forme. »

Les canaux publicitaires apportés par les réseaux sociaux ont convaincu la majeure partie des entreprises, qui ont bien conscience de leur importance. Ils sont un véritable levier pour atteindre leurs objectifs en un temps très court. En travaillant correctement sur l’image que les marques renvoient à leurs clients, il est possible d’améliorer positivement leur réputation.

De plus, elles s’offrent une visibilité nettement plus importante, au travers des images, vidéos et messages postés sur ces différents médias. Cela représente également un moyen d’améliorer leur classement sur les moteurs de recherche. C’est donc un excellent outil de référencement.

De ce fait, sur le point de vue professionnel, il est difficile de ne pas céder à la tentation des réseaux sociaux.
Mais qu’en est-il du point de vue personnel, à savoir au sein de notre vie privée ? Les réseaux sociaux sont-ils tout aussi profitables ? Pesons le Pour et le Contre.

Les différents risques liés aux réseaux sociaux sur la population :

La tranche de population la plus touchée par les effets des réseaux sociaux est bien évidement celle des adolescents. Ils font leur premiers pas sur ces plateformes de plus en plus jeunes. Mais où vont les pré-adolescents, lorsqu’ils débutent sur les réseaux sociaux ?

Une très grande majorité des moins de 12 ans dispose déjà d’un téléphone portable (84%). Alors que l’âge légal pour s’inscrire sur Snapchat, Instagram ou YouTube est fixé à 13 ans, à l’entrée en 6ème plus de la moitié des 10-11 ans est inscrite un réseau social, révèlent l’agence Heaven et l’Association Génération Numérique.
On constate donc que cette habitude d’être connecté sur toutes les plateformes s’installe assez tôt.

Un risque d’accoutumance des Réseaux sociaux :

L’utilisation des réseaux sociaux est ancrée dans nos habitudes. Mais malgré ce que nous pouvons penser, ce phénomène ne concerne pas seulement les adolescents, bien que 45% d’entre eux déclarent y être connectés en permanence.
On estime à 2,03 milliards le nombre d’utilisateurs actifs sur les médias sociaux. Les réseaux sociaux représentent 28% du temps passé en ligne.

Les jeunes adultes sont tout autant touchés que les adolescents (dont une partie reste cadrée par les parents). La tranche la plus concernée est celle des 18-29 ans, car ils représentent 88% total des utilisateurs de médias sociaux.
Du côté de LinkedIn, plus de la moitié des utilisateurs ont entre 30 et 49 ans.

51% des 18-24 ans avoue qu’il est difficilement pensable de se détacher des réseaux sociaux. On assiste à la naissance de mauvaises habitudes chez les utilisateurs, dont les principales sont :

  • L’impossibilité de sortir sans son téléphone portable (ou de s’en passer).
  • Un sentiment de mal être en absence de wifi ou de réseaux mobiles.
  • Le besoin de vérifier son téléphone chaque instant pour consulter ses emails, messages ou ses notifications.
  • Consulter son fil d’actualité à tous les instants, sur ses réseaux sociaux.
  • Un sentiment de solitude lorsqu’aucune interaction n’est reçue.

Vous trouverez ci joint une vidéo résumant les risques liés aux réseaux sociaux, réalisée par Lumni : ICI

Les réseaux sociaux les plus concernés :

Sans surprise, c’est Facebook que l’on retrouve en première place, avec 1,35 milliard d’utilisateurs actifs par mois (bien que de moins en moins proche de la jeune population). En une seule journée, plus de 39 757 heures sont passées sur le réseau social par l’ensemble de ses utilisateurs.
LinkedIn enregistre un score de 90 millions d’utilisateurs actifs par mois, avec 2 nouveaux membres chaque seconde.

Twitter compte plus de 284 millions d’utilisateurs actifs par mois. 28% des utilisateurs sur iPhone consulte leur timeline avant de se lever. Chaque jour, plus de 500 millions de tweets sont envoyés par les utilisateurs.

Instagram compte 800 000 d’utilisateurs actifs par jour. Plus de 5 millions d’images sont publiées quotidiennement.

Et pour finir YouTube, qui sans grande surprise compte plus de 1 milliard d’utilisateurs actifs tous les mois.

Une étude parue en décembre 2018 dans EClinicalMedecin dévoilait que les symptômes dépressifs chez les adolescents augmentent plus le temps passé sur les réseaux sociaux est important.
Ceux y consacrant plus de 5h par jour montrent entre 35 et 50% de symptômes dépressifs en plus, comparés à ceux qui y passent entre 1h et 3 heures : Cliquez ici pour lire cette étude

Enfin, une seconde étude publiée en même temps dans Journal of Social and Clinical Psychology propose de limiter l’utilisation de ces médias sociaux à 30 minutes par jour, pour améliorer son bien être quotidien : Cliquez ici pour lire cette étude

Toutefois, à usage modéré, les médias sociaux peuvent aussi comporter certains avantages non négligeables.
Lesquels ? C’est ce que nous allons voir dans cette prochaine partie.

Les avantages des médias sociaux :

Pour la population :

On peut observer que les médias offrent des avantages sociaux tels que :

  • entrer en contact avec les amis et la famille ;
  • développer son capital social, à savoir l’ensemble des avantages que l’on tire des relations et des interactions avec autrui ;
  • se forger une identité propre.

On retrouve également des avantages sociocognitives et éducatives :

  • le développement d’aptitudes créatives ;
  • le développement d’un esprit critique et d’une ouverture d’esprit si le réseau en ligne est suffisamment diversifié. Cela stimule le développement de la pensée ;
  • le partage de connaissances.

Pour les entreprises :

Le monde de l’entreprise est aussi bien évidemment concerné, comme nous l’avons vu plus haut : page, groupe ou fan page, beaucoup de marques et de sociétés ont compris qu’elles pouvaient tirer profit de leur présence sur les médias sociaux. Cela leur permet de tisser des liens singuliers et réguliers avec leurs clients et partenaires.

Clairement, en 2020, aucune politique de communication efficace ne peut se passer d’un plan social média. De plus, le coût est quasi nul.
Quels sont donc les avantages pour les entreprises ? 

  1. Augmentation de la visibilité de sa marque ;
  2. Création d’un canal de diffusion des contenus et actualités de l’entreprise ;
  3. Fidélisation ses clients et rentrer en contact avec des clients potentiels ;
  4. Partage de contenus ;
  5. Mesurer les résultats des actions de marketing ;
  6. Ils suscitent la collaboration entre professionnels ;
  7. Excellent canal pour le service à la clientèle ;
  8. Les réseaux sociaux offrent la possibilité d’analyser sa concurrence.

N’hésitez pas à consulter notre article sur Comment optimiser sa gestion des réseaux sociaux d’ailleurs !

Conclusion :

Qu ils soient réservés aux professionnels ou ouverts à tous, les réseaux sociaux et les blogs prennent de plus en plus de place dans notre vie. Avec des millions d’adeptes, ils s’imposent comme de vrais outils de communication et de changement.

Bien sûr, ils offrent des avantages à ceux qui s’y inscrivent, mais leurs inconvénients sont ne sont pas à prendre à la légère.
Toutefois, ils représentent pour les professionnels de réels avantages en terme de publicité, et à moindre coût.
Tout va donc dépendre de l’usage et de la fréquence de votre utilisation.

Comme l’a dit Confucius, appliquez-vous à garder en toute chose le juste milieu. 

Sources :

Boulevard du web
Swello
LCI
Evolution net

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Restez informé de toutes les actus du web et promis, on ne vous spamme pas !

Partagez cet article avec qui vous voulez !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avoir un site internet seul

Avoir une solution complète
pour un maximum de visibilité

création de site internet vitrine

Que souhaitez-vous faire ?

Vendez vos produits sur internet

Donnez de la visibilité à votre entreprise

création de site internet

Quel type de site internet souhaitez-vous créer ?